Recrutement, sélection et jumelage

Sélection finale des mentors et des mentorées

Au moment d’arrêter vos choix, n’oubliez pas d’élargir votre champ de vision. Pensez à rendre votre programme accessible à des filles et à des femmes susceptibles d’être aux prises avec des obstacles particuliers. Souvent, les candidates les plus improbables font d’excellentes participantes!

 

Une fois terminé la démarche de recrutement et de présélection, voici comment faire pour procéder au choix définitif des mentores et des mentorées et les informer de votre décision.

Le choix des filles participantes doit reposer sur vos objectifs. Jetez un coup d’œil à la théorie du changement ou au modèle logique que vous avez élaboré à l’étape de planification du programme; évaluez chaque candidature à la lumière de ceux‑ci. De plus, passez en revue les points forts et les besoins des mentores et des mentorées en vous demandant comment ils peuvent contribuer à la réussite du programme. Après avoir fait vos choix, informez-en les participantes.

En ce qui concerne la sélection définitive des mentores, votre organisation doit prendre le temps d’établir un ordre de priorité des critères incontournables. Tenez compte entre autres éléments des objectifs du programme, des attentes, de la capacité des candidates d’établir un lien avec les filles et du sérieux qu’elles démontrent.

Nous vous conseillons vivement d’aiguiller vers d’autres ressources les filles qui n’auront pas été acceptées dans le programme. Les candidates non choisies comme mentores pourraient être aiguillées vers d’autres occasions de bénévolat; vous pourriez même leur proposer de jouer un rôle au sein du programme ou de l’organisation, même si c’est pour une courte durée. C’est une considération à ne pas négliger chez les adolescentes plus âgées, qui sont parfois particulièrement vulnérables à l’expérience du rejet. Formulez votre proposition en des termes positifs, en la présentant comme une occasion convenant mieux à leur champ d’intérêt ou à leurs compétences. De plus, envisagez d’envoyer une lettre dans laquelle vous expliquerez à chacune les motifs du refus; vous conserverez ainsi une trace des décisions prises par votre organisation, dans l’éventualité d’un roulement de personnel. Ainsi, les nouvelles employées disposeront d’information pertinente sur les candidates précédentes et sur les raisons qui expliquent le rejet de leur dossier, car il est possible qu’elles tentent leur chance à nouveau. Cette précaution s’applique en particulier aux candidatures ayant soulevé des inquiétudes sur le plan de la sécurité.

Une fois que les choix sont faits, félicitez les nouvelles mentorées et mentores et accueillez-les dans le programme.


Contactez: mentoringgirls(at)canadianwomen.org