Planification du Programme

Pourquoi investir du temps dans la formulation d’une théorie du changement?

Même si la démarche exige du temps et des ressources, elle permet de monter un programme efficace, efficient et évaluable. En établissant vos buts et objectifs bien à l’avance, vous pourrez ensuite choisir des processus et des activités susceptibles d’avoir les meilleures retombées possible. L’exercice peut s’avérer utile également au moment d’entrer en contact avec des partenaires et des bailleurs de fonds éventuels. « Les intervenants apprécient les programmes qui fondent leur planification et leur évaluation sur une théorie du changement, car ils offrent une vision commune des objectifs à long terme, des moyens de les réaliser et des méthodes qui serviront à mesurer les progrès » (Centre for Theory of Change, 2013). 

Théorie du changemen

La formulation d’une théorie du changement constitue un aspect important de la planification. Il s’agit d’une description précise et mesurable d’un projet de changement social, qui servira à orienter la planification stratégique, la prise de décisions et l’évaluation (Centre for Theory of Change, 2013).

Une théorie du changement permet de préciser :

  • les retombées qu’on cherche à obtenir;
  • les personnes qui en bénéficieront;
  • les moyens qu’on prendra pour y parvenir;
  • les éléments qui permettront de déterminer si on a réussi.

Cette démarche vous permettra d’approfondir votre réflexion sur les changements que vous visez et les raisons qui vous motivent. Idéalement, vous l’accomplirez dans le cadre d’une activité collaborative à laquelle participeront les principaux intervenants. L’idée consiste en quelque sorte à établir votre itinéraire vers le changement.

De plus, cet exercice vous aidera à organiser les différentes composantes du programme et à éclairer vos actions. Les documents fondés sur la théorie du changement sont caractérisés par leur fluidité. Le vôtre vous permettra de réexaminer périodiquement votre programme au fur et à mesure et d’y apporter des modifications si nécessaires. Voici quelques exemples :

SI les filles, grâce au mentorat, se sentent solidaires et appuyées,

ALORS elles s’investiront davantage comme leaders au sein de leur communauté ou de leur groupe social. Elles auront l’impression d’avoir accompli quelque chose et leur sentiment d’appartenance grandira. Leur sens de l’identité, leur confiance en elles et leur capacité de réflexion critique s’en trouveront grandement renforcés.

SI les filles participent à un programme qui leur est destiné,

ALORS elles renforceront leur capacité de réflexion critique et leur sentiment d’appartenance.

Pour rédiger votre propre théorie du changement, complétez les phrases suivantes en vous inspirant des exemples ci-dessus.

SI
ALORS

La réalité, c’est que bien souvent, le passage des activités aux résultats est beaucoup plus compliqué qu’on pense. C’est la raison pour laquelle il est essentiel d’élaborer une solide théorie du changement (et de la revoir constamment). Elle doit traduire toutes les hypothèses qui vous permettent d’expliquer pourquoi un programme fonctionne. Elle vous oblige à faire le chemin inverse à partir de vos PRINCIPAUX résultats à long terme, en vous questionnant sur les conditions à mettre en place pour faire en sorte que les participantes progressent vers les résultats.

 - Garringer (2014)


Contactez: mentoringgirls(at)canadianwomen.org