Évaluation des points forts, des besoins et des occasions de collaboration

Outil pour évaluer les forces, les besoins et les occasions de collaboration

Cet outil inclut des questions et des observations concernant les forces, les besoins, les occasions de collaboration ainsi que les champions et les championnes dont vous disposez aussi bien à l’interne (dans votre organisation ou votre groupe) qu’à l’externe (dans votre communauté et votre ville, municipalité ou région). Bon nombre de communautés tireraient profit d’un programme de mentorat de groupe pour filles, mais il importe avant tout de déterminer si un tel besoin existe et si les ressources sont là pour appuyer le programme.

Le tableau qui suit évalue les forces, les actifs et les occasions de collaboration potentielles dans votre organisation, dans votre communauté et dans votre ville, municipalité ou région. À l’aide des exemples et des questions figurant dans ce tableau, faites l’évaluation de ce dont vous disposez à l’interne et à l’externe. Procédez à une séance de remue‑méninges pour dresser une liste des forces, des besoins et des occasions de collaboration possibles dans votre organisation ou groupe, ainsi que dans votre communauté et votre ville, municipalité ou région :

Votre organisation ou groupe Votre communauté Votre ville, municipalité ou région
Forces et actifs

Exemples de forces et d’actifs organisationnels pouvant contribuer au succès d’un programme :

  • Personnel compétent et expérimenté dans le domaine du mentorat et des programmes pour filles
  • Réseaux d’organismes pouvant vous mettre en lien avec des mentores potentielles
  • Réseaux d’organismes pouvant vous mettre en lien avec des filles ciblées par votre programme de mentorat
  • Expérience dans l’établissement de programmes destinés à des groupes de jeunes
  • Exemples de forces et d’actifs communautaires :

  • Sens communautaire et esprit d’entraide très développés
  • Communauté de bénévoles ayant une expérience d’aide auprès des filles (p. ex., dans le cadre d’activités sportives, artistiques ou récréatives)
  • Mentorat encouragé et considéré comme une habileté importante dans les programmes d’études des écoles, ces dernières étant une pépinière de mentores potentielles
  • Mentorat considéré comme une pratique culturelle précieuse, qui favorise à maints égards le bien‑être de la communauté
  • Exemples de forces et d’actifs municipaux ou régionaux :

  • Financement public disponible pour des programmes sans but lucratif destinés aux enfants et aux jeunes et investissement gouvernemental dans des initiatives de mentorat
  • Présence de réseaux d’organismes desservant la jeunesse ou offrant un mentorat
  • Le secteur bénévole et communautaire sans but lucratif du Canada est le deuxième plus important au monde (Imagine Canada)
  • Plus de 13 millions de personnes au Canada travaillent bénévolement pour des organismes caritatifs et à but non lucratif (Imagine Canada)
  • Besoins

    Dressez la liste des structures et processus que vous devez mettre en place. Par exemple :

  • Politiques et méthodes applicables au programme
  • Dotation, y compris le recrutement, la supervision et la formation du personnel
  • Recrutement des mentores, et formation et soutien continu des mentores
  • Évaluation du programme

  • Que devez vous obtenir à l’extérieur de votre organisation ou groupe? Par exemple :

  • Liens avec d’autres organismes desservant la jeunesse et des écoles pour trouver des participantes
  • Lieu de rencontre
  • Dons ou accès à de l’équipement et à des fournitures
  • Transport pour les activités de mentorat
  • Pour déterminer si un besoin existe dans la communauté, posez vous ces questions :

  • Y a‑t‑il une lacune à combler dans les services, ou y a‑t‑il des filles dont les besoins ne sont pas pris en compte par d’autres programmes?
  • Des programmes similaires sont‑ils en place?
  • Ce programme ferait‑il double emploi avec des services existants? Si oui, qu’est‑ce qu’un autre programme peut apporter de plus à la communauté?
  • De quelle façon la communauté profitera‑t‑elle du programme?
  • Évaluez le secteur plus globalement et posez vous ces questions :

  • Des programmes similaires sont‑ils en place? Si oui, quelle lacune votre programme comblera‑t‑il?
  • De quelle façon votre ville, municipalité ou région profitera‑t‑elle du programme?
  • Occasions de collaboration

    Avec qui pourriez vous envisager de nouer des liens de collaboration pour répondre aux besoins que votre organisation ou groupe ne peut satisfaire seul?

    Pouvez vous faire appel à des programmes actuels de votre organisation pour recruter des mentores? (Par exemple : conseil consultatif des jeunes, programme pour les adolescents, programme pour les femmes)

    Y a t il des programmes pour les jeunes ou les filles que vous pouvez consulter au sujet des méthodes à utiliser pour obtenir la participation des filles et assurer le maintien de votre programme de mentorat?

    Voyez avec quels membres de la communauté, organismes, écoles, universités ou institutions vous pourriez collaborer pour assurer le succès de votre programme. Questions à examiner :

  • Y a‑t‑il des groupes communautaires, des organismes ou des personnes avec qui vous pourriez collaborer ou nouer des liens de partenariat pour créer, faciliter et appuyer votre programme?
  • Quels autres organismes, groupes communautaires, services et écoles travaillant auprès des filles de votre groupe cible pourraient vous aider à recruter des participantes et veiller à ce que ces dernières maintiennent leur participation au programme?
  • Y a‑t‑il un lieu sécurisant, propre et disponible sur lequel vous pouvez compter pour les besoins de votre programme?
  • Dans votre milieu, quelles structures informelles pourraient appuyer et renforcer votre programme?
  • À quelles sources pouvez‑vous puiser de l’information pouvant vous aider à améliorer l’élaboration et les pratiques de votre programme? (Par exemple : groupes de réflexion, aînés, leaders de la communauté)
  • Y a t il des occasions de partage des ressources ou de partenariat avec d’autres organismes, des ministères gouvernementaux ou des entreprises poursuivant des mandats similaires? Par exemple :

  • Dirigeantes locales? (p. ex., directrices d’école, leaders rattachées à des groupes religieux, politiciennes, travailleuses sociales, entraîneuses)
  • Entreprises locales?
  • Médias locaux?
  • Groupes communautaires locaux ou groupes de services?

  • À qui pouvez vous demander d’être une championne de votre programme?

    Que peuvent faire l’Alberta Mentoring Partnership et la Fondation canadienne des femmes pour vous aider à consolider votre travail (p. ex., soutien, outils, consultation)?


    Contactez: mentoringgirls(at)canadianwomen.org